La corrosion est toujours le résultat de l'entrée d'oxygène. L'oxygène peut entrer dans votre installation de différentes manières. Vous pouvez lire tout sur les causes possibles dans nos Risycards.

RICA 01 - Des purgeurs automatiques

Un purgeur d’air automatique qui se transforme soudainement en aérateur déclenche une réaction de corrosion massive!
Bien que presque tout le monde pense que les purgeurs d’air automatiques peuvent empêcher la corrosion (ce qui n’est guère le cas*), il s’avère dans la pratique qu’ils permettent à l’air (et donc à l’oxygène) de pénétrer bien trop souvent dans l’installation. La véritable CAUSE du problème réside, bien sûr, dans l’absence de maintien de la pression. C’est donc le talon d’Achille de la durée de vie de l’installation de chauffage.

RICA 01 - des purgeurs automatiques

RICA 02 - De la zone verte et la précision du manomètre

Un manomètre correct est un point douloureux important dans la pratique. Des manomètres imprécis, sans zone verte, non réglables, avec des lectures erronées fournissent des informations erronées et provoquent des malentendus. Résultat: conséquences coûteuses et gênantes d’une entrée d’oxygène indésirable et donc de corrosion/formation de boues.

RICA 02 - De la zone verte et la précision du manomètre

RICA 03 - Le point zéro

Parfois, les installations consistent à aspirer de l’air encore et encore, alors qu’en théorie cela ne devrait pas être possible, car apparemment tout est en ordre (voir nos Risycards et Risybasics).

Cela indique souvent un point zéro mal placé, provoquant une dépression de la pompe de circulation, avec les conséquences coûteuses et gênantes d’une entrée d’oxygène indésirable et donc de corrosion (formation de boues).

RICA 03 - Le point zéro

RICA 04 - barrière d’entrée d’air défaillante sur systèmes de dégazage par dépression ou sous vide

Le dégazage par dépression ou sous vide devient un agent corrosif massif si la barrière d’entrée d’air échoue. Il s’agit d’un clapet anti-retour qui doit empêcher l’air (et donc aussi l’oxygène) de pénétrer dans l’installation. Selon qu’il s’agisse d’un dégazage sous vide ou d’un dégazage par dépression atmosphérique dans les systèmes d’expansion combinés, la quantité d’oxygène entrant peut être très différente.

RICA 04 - barrière d’entrée d’air défaillante sur systèmes de dégazage par dépression ou sous vide

RICA 05 - Systèmes d’expansion à pression constante et le danger de la vessie perméable à l’oxygène

Le système d’expansion à pression constante est un composant à risque à cause du danger d’une vessie perméable à l’oxygène.
La vessie sépare l’eau désoxygénée de l’installation (“eau morte”) de l’oxygène du coussin d’air comprimé (système de compresseur) ou de l’air atmosphérique (système de pompe). Cette séparation est énormément important pour empêcher l’entrée d’oxygène (et donc la corrosion). On utilise butyle (IIR) pour cette vessie. Le Butyl est un matériel qui présente la meilleure résistance à la perméabilité parmi tous les caoutchoucs courants. L’EPDM est également utilisé, mais sa perméabilité à l’oxygène est environ 17 fois supérieure à celle du butyle.

RICA 05 - Systèmes d’expansion à pression constante et le danger de la vessie perméable à l’oxygène

RICA 06 - infiltration lors la préparation d’eau chaude sanitaire indirecte

En cas de fuite dans la cloison de l’échangeur de chaleur l’eau chaude sanitaire (ECS) riche en oxygène circule dans le circuit de chauffage. Ce problème peut rester longtemps non détecté, avec des conséquences catastrophiques en termes de corrosion et de formation éventuelle de tartre dans la chaudière.

RICA 06 - infiltration lors la préparation d’eau chaude sanitaire indirecte

RICA 07 - Matériaux perméables à l’oxygène

La plupart des plastiques et des caoutchoucs sont étanches à l’eau, mais pas au gaz. Bien que l’installation fonctionne en surpression par rapport à l’atmosphère, l’oxygène peut pénétrer en raison de la différence de pression partielle.

RICA 07 - Matériaux perméables à l’oxygène

RICA 08 - Note explicative sur l’indication de contenance de la pression constante

Le système d’expansion à pression constante est un composant à risque par la mauvaise interprétation fréquente de la pression de l’installation sur le manomètre de l’instalation.

RICA 08 - Note explicative sur l’indication de contenance de la pression constante

RICA 09 - Systèmes FermOuverts

Malgré que ces systèmes soient commercialisés comme des systèmes fermés (quelle que soit leur apparence), ils provoquent toujours une grave intrusion d’oxygène, entraînant souvent une corrosion massive.
Dans RICA 05 l’importance de la densité d’oxygène de la vessie est expliquée, dans ce RICA 09 les alternatives pour une vessie.

RICA 09 - Systèmes FermOuverts

RICA 10 - Pression de gonflage

Une pression de gonflage incorrecte est souvent la cause de dommages dus à la corrosion, en particulier en combinaison avec des purgeurs d’air qui laissent entrer de l’air (voir RICA 01). Trop de pression de gonflage est tout aussi mauvais que trop peu, et un démarrage correct avec la bonne pression de gonflage peut rapidement devenir obsolète en raison de la perte de pression. De plus, la perte de pression de gonflage est souvent compensée par un remplissage (inutile) de l’installation. En pratique, c’est de loin la cause de dommage la plus sous-estimée.

RICA 10 - Pression de gonflage