Unique. Simple. Innovant. Sans-défauts. Prédictif. 

Qu'est ce Risycor?

  • Les moniteurs Rysicor détectent préventivement la corrosion dans les systèmes de chauffage et/ou de refroidissement.
  • Les moniteurs ont un enregistreur qui enregistre la vitesse de corrosion au fil du temps et avertit lors de valeurs inacceptables.
  • La mémoire peut être lue avec notre logiciel gratuit, qui  permet d’analyser les données enregistrées.

Comment est-ce que Risycor marche?

Basé sur un principe électromagnétique utilisé dans les détecteurs de proximité, Risycor mesure la perte de masse d'un coupon de 50μm de fer avec une très grande précision.* Cette méthode de mesure de corrosion uniforme dans le système a été enregistrée sous le numéro de brevet EP2081009 (B1).

  Chaque moniteur de corrosion contient une sonde qui se termine sur un coupon métallique. Le coupon est placé dans le courant d'eau, où il peut se corroder. Le degré de son oxydation représente le degré de corrosion dans l'ensemble du système.
 

 La mesure du taux de corrosion est réalisée en continu, et stockée dans la mémoire du Risycor. Les résultats - intensité et moment de corrosion - peuvent être consultés via Resus Dashboard.
 

 Une alarme avertit en cas de valeurs inadmissibles ou de défauts. Ce signal peut être raccordé à un système de gestion de bâtiment via un contact libre de potentiel intégré. 

Où puis-je utiliser Risycor? 

Optez pour un degré de protection correspondant à la taille du système et le risque d'entrée d'oxygène.

  • Règle d'or: Un Risycor est meilleur qu'aucun.
  • Au plus le système est grand au plus il est indispensable de surveiller à divers endroits.
  • Le positionnement du ou des Risycor(s) se fait idéalement dans les circuits de l'installation où la probabilité d'entrée d'oxygène est la plus grande et donc où le risque de corrosion est le plus grand.

Ce concept peut être facilement expliqué en faisant une courte analogie avec le placement des détecteurs de fumée dans le contexte de la sécurité anti-incendie. Installer un détecteur est déjà mieux qu'aucun. Ceci est de toute évidence insuffisant pour un grand campus ; il se peut que beaucoup soit déjà brulé avant que le détecteur signale le problème. Il est donc clair que la taille du bâtiment est un facteur qui déterminera combien de détecteurs de fumée vous installerez. Une grande maison aura certainement besoin de plus de capteurs qu'une petite. En plus on prévoira toujours des détecteurs de fumée dans des zones à risque d'incendie plus élevé (comme des cuisines). Ces facteurs -la taille et le risque- influencent le placement des moniteurs de corrosion ainsi.

Pour de plus amples informations, veuillez-vous référer à la ligne Directives d'application.